respiration

La respiration désigne à la fois les échanges gazeux (rejet de dioxyde de carbone, CO2, appelé parfois de façon impropre , et absorption de dioxygène O2, ou appelé couramment ) et la respiration cellulaire qui permet, en dégradant du glucose grâce au dioxygène, d’obtenir de l’énergie. Les échanges gazeux assistent la respiration cellulaire en lui fournissant le dioxygène et en le débarrassant du dioxyde de carbone produit lors du cycle de Krebs. Cependant, la respiration n’est pas cantonnée, au sens large, à un rejet de CO2 et/ou une absorption de O2. Dès l’instant où un organisme réalise des échanges gazeux, il respire. Par exemple, de nombreuses bactéries dites sulfatoréductrices réalisent un échange gazeux par l’assimilation d’ions sulfate et de rejet de sulfure d’hydrogène. Diverses stratégies ont été développées au cours de l’évolution, très variables ; de la bactérie à la baleine en passant par les plantes et les champignons. Les plantes photosynthétiques respirent également mais durant le jour, leurs échanges gazeux nets sont inversés par rapport à ceux de la respiration à cause de la photosynthèse (rejet de O2, absorption de CO2).

Laisser un commentaire