calorique

La théorie du calorique est une théorie de la chaleur proposée dans la seconde moitié du par le chimiste écossais Joseph Black, en réponse à l’hypothèse du « phlogistique ». Selon elle, la chaleur est un fluide, le calorique, s’écoulant des corps chauds vers les corps froids. Le calorique était aussi perçu comme un gaz sans masse capable de pénétrer les solides et les liquides. Pour Lavoisier, qui l’adopta, la chaleur est de la matière et même un élément fluide, impondérable et indestructible qu’il appelle fluide igné. Cette théorie qui eut cours jusqu’à Sadi Carnot constitue un premier niveau de réflexion dans le domaine de la thermodynamique.

Laisser un commentaire